Comment devenir voyant ?



Le terme voyant rassemble un très grand nombre de professionnels. Par définition, le voyant est une personne qui aide grâ à un don. Or, nous savons qu’il existe une multitude de compétences plus ou moins bien connues et reconnues traitant beaucoup de maux différents. Ces compétences ont des objectifs et pratiques distincts comme vous pouvez le voir en cliquant sur ce lien : Lexique

La durée de formation aux diverses compétences est elle aussi très variable. En effet, certaines se pratiquent après des années de pratique aboutissant au dévelopement d’un don.

C’est pourquoi, si vous souhaitez devenir voyant, il semble important de vous poser un certains nombre de questions avant de vous lancer dans ce métier.
Dans un premier temps, il convient de bien cibler quelle genre de compétences vous désirez pratiquer ou bien quels maux vous voulez aborder. Il est donc primordial d’avoir bien défini son projet. Dans un second temps, choisissez une formation en fonction de vos besoins, c'est-à-dire une formation employant une méthode formant à un métier ou bien à des outils qui vous seront utiles dans l’exercice de votre profession actuelle. Lors de votre choix, pensez aussi à prendre celle qui vous parlera le plus d’un point de vue personnel. En effet, cette donnée est à prendre grandement en considération car il vous sera alors plus facile d’intégrer et de vous approprier la méthode choisie.

Une fois votre choix fait, vous pourrez alors vous tourner vers le centre de formation adéquate. Il existe une multitude d’écoles et de centres de formations. Afin d’y être admis(e), il vous faudra passer un entretien et/ou constituer un dossier d’admission (parcours professionnel ou étudiant et motivations). Enfin, pour vous forger un avis, vous pouvez regarder les commentaires laissés sur le net et aller sur les sites des centres de formations.

Le principal rôle d’un voyant est l’accompagnement de la personne afin de permettre à cette dernière de rℜpondre le plus précisément aux questions des client et de les guider.
Par conséquent, une déontologie est primordiale. Celle-ci inclue l’écoute, le respect de l’autre, la bienveillance sans porter de jugement, l’établissement d’une confiance voyant-client. D’autres qualités sont importantes pour exercer le métier de voyant telles que l’int´rêt pour autrui, une très bonne connaissance de soi-même et de ses limites ainsi qu’une stabilité psychologique.

Enfin, vos revenus seront très variables car ils dépendront des domaines choisis mais aussi de votre renommée. Plus vous serez reconnu dans votre domaine d’exercice, plus vos tarifs pourront être élevés.